Présentation de l'association

 

L’Association L’Abri Maternel a été créée en 1918 par Mlle Agnès de Jesse Charleval, sage-femme, et a été reconnue d’utilité publique dès 1927.

L’œuvre initiale est de lutter, dans ces années d’après guerre, contre les ravages effroyables de l’avortement clandestin et l’abandon à la naissance. Elle est aussi d’offrir à celles que l’on appelait les « filles-mères » un lieu où pouvoir être accueillies en dehors de tout jugement moral et mener leur grossesse à terme dans un environnement bienveillant.

Remplissant ses missions grâce au soutien du milieu médical marseillais, l’Abri Maternel sera le premier hôtel maternel de France à ouvrir ses portes. Dès sa création, l’établissement est installé au Boulevard de la Blancarde et le « Centre Agnès de Jesse Charleval » y est inauguré le 25 avril 1974.

L’Association L’Abri Maternel a été créée en 1918 par Mlle Agnès de Jesse Charleval, sage-femme, et a été reconnue d’utilité publique dès 1927.

L’œuvre initiale est de lutter, dans ces années d’après guerre, contre l’avortement et l’abandon à la naissance. Elle est aussi d’offrir à celles que l’on appelait les « filles-mères » un lieu où pouvoir être accueillies en dehors de tout jugement moral et mener leur grossesse à terme dans un environnement bienveillant.

Remplissant ses missions grâce au soutien du milieu médical marseillais, l’Abri Maternel sera le premier hôtel maternel de France à ouvrir ses portes. Dès sa création, l’établissement est installé au Boulevard de la Blancarde et le « Centre Agnès de Jesse Charleval » y est inauguré le 25 avril 1974.

Le Centre Agnès de Jesse Charleval – Abri Maternel est constitué, depuis 2005 :

– D’un Centre d’ Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) de 85 places, agréé et financé par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

– D’un Centre Maternel agréé et fiancé par le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, composé de 40 places.

La population accueillie est composée principalement de femmes isolées enceintes et/ou avec enfants.

Les admissions sont gérées et prises en charge par l’Assistante Sociale, et s’effectuent selon quatre critères fondamentaux :

1 – Le respect de la Charte des droits et devoirs de la personne accueillie.

2 – Le respect de la Réglementation et de la Loi (en particulier le Code de l’Action Sociale et des Familles).

3 – Les critères figurant dans l’Arrêté d’habilitation de l’établissement.

4 – Le respect de la Réglementation et de la Loi (en particulier le Code de l’Action Sociale et des Familles). 

L’Abri Maternel est ouvert en continu, 365 jours par an, 24h/24h. Son fonctionnement est régi par le cadre réglementaire défini par la Convention Collective du 31 octobre 1951. 

Porté par une Association soucieuse du meilleur service rendu à la personne, l’établissement s’inscrit dans une dynamique de diagnostic et d’adaptation à l’évolution des besoins de chacun des résidents.

Au fur et à mesure de la mise en œuvre de son projet, l’Abri Maternel a déployé et entretenu un réseau partenarial actif et complémentaire avec les crèches, les écoles, le Pôle d’Insertion, la Mission Locale, le Pôle Emploi, les associations, les services et centres sociaux du territoire environnant, etc.

L’Association L’Abri Maternel a été créée en 1918 par Mlle Agnès de Jesse Charleval, sage-femme, et a été reconnue d’utilité publique dès 1927.

L’œuvre initiale est de lutter, dans ces années d’après guerre, contre les ravages effroyables de l’avortement clandestin et l’abandon à la naissance. Elle est aussi d’offrir à celles que l’on appelait les « filles-mères » un lieu où pouvoir être accueillies en dehors de tout jugement moral et mener leur grossesse à terme dans un environnement bienveillant.
Remplissant ses missions grâce au soutien du milieu médical marseillais, l’Abri Maternel sera le premier hôtel maternel de France à ouvrir ses portes. Dès sa création, l’établissement est installé au Boulevard de la Blancarde et le « Centre Agnès de Jesse Charleval » y est inauguré le 25 avril 1974.

Le Centre Agnès de Jesse Charleval – Abri Maternel est constitué, depuis 2005 :

– D’un Centre d’ Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) de 85 places, agréé et financé par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

– D’un Centre Maternel agréé et fiancé par le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, composé de 40 places.

La population accueillie est composée principalement de femmes isolées enceintes et/ou avec enfants.

Les admissions sont gérées et prises en charge par l’Assistante Sociale, et s’effectuent selon quatre critères fondamentaux :

1 – Le respect de la Charte des droits et devoirs de la personne accueillie.

2 – Le respect de la Réglementation et de la Loi (en particulier le Code de l’Action Sociale et des Familles).

3 – Les critères figurant dans l’Arrêté d’habilitation de l’établissement.

4 – Le respect de la Réglementation et de la Loi (en particulier le Code de l’Action Sociale et des Familles). 

L’Abri Maternel est ouvert en continu, 365 jours par an, 24h/24h. Son fonctionnement est régi par le cadre réglementaire défini par la Convention Collective du 31 octobre 1951.
Porté par une Association soucieuse du meilleur service rendu à la personne, l’établissement s’inscrit dans une dynamique de diagnostic et d’adaptation à l’évolution des besoins de chacun des résidents.Au fur et à mesure de la mise en œuvre de son projet, l’Abri Maternel a déployé et entretenu un réseau partenarial actif et complémentaire avec les crèches, les écoles, le Pôle d’Insertion, la Mission Locale, le Pôle Emploi, les associations, les services et centres sociaux du territoire environnant, etc.